151 millimetres

LA DS PRESIDENTIELLE   [1]
citroen

Aux grands hommes, la OS reconnaissante

Après les multiples attentats dont est victime le général de Gaulle, le plus célèbre étant celui du Petit-Clamart, il est décidé de doter le parc automobile de l'Elysée d'une voiture blindée.
la réalisation d'un tel projet sur la base d'une DS de série se heurte à des difficultés insurmontables. L'industrie du verre se montre incapable de fournir, en ce début des années soixante, une glace à l'épreuve des balles possédant une courbure identique à celle du pare-brise et de la lunette arrière de la berline Citroën.

le projet ambitieux d'un véritable véhicule d'apparat est lancé en 1964. C'est au célèbre carrossier Chapron, déjà auteur en 1956 de la Citroën 15/6 H décapotable présidentielle, qu'est confiée la tâche de réaliser ce dernier à partir d'éléments de DS.

Livrée à l'Elysée par Pierre Bercot en personne le 14 novembre 1968.Ses performances sont tenues secrètes mais, avec son moteur développant 106 chevaux et son poids de 2 260 kilos, pas question pour elle d'atteindre les 200 kilomètres heure qui lui ont généreusement été accordés.Ses dimensions importantes, 6,53 mètres de long et 2,13 mètres de large, font d'elle le plus grand véhicule officiel du monde. Pas étonnant dans ces conditions que Meccano se décide à en faire une miniature.

A véhicule exceptionnel, Dinky Toys exceptionnel !

1435
Bien que de dimensions généreuses, la Citroën présidentielle réduite au 1/43 est ramenée à la taille plus modeste de 151 millimètres.
Sa carrosserie, finement moulée en zamak, possède des portes arrières et un coffre ouvrants. Les pare-chocs sont en plastique chromé et munis de plaques d'immatriculation autocollantes Les roues, d'un type particulier et équipées de pneumatiques noirs, sont montées sur un axe en métal très fin qui doit leur garantir un excellent roulement Les phares et les feux sont scintillants.
Un gris anthracite foncé est réservé pour la carrosserie et un gris plus clair pour le toit
C'est au mois de novembre 1968 que le public peut apercevoir pour la première fois la DS présidentielle à l'occasion de la venue à Paris du chef d'état centrafricain Jean-Bedel Bokassa, Avec elle, la France prend une longueur d'avance sur les Etats Unis, la Grande-Bretagne et l'URSS, En effet, le véhicule d'apparat de la Ve République est de dimensions plus importantes que les Lincoln, Cadillac, Rolls-Royce et autres Zil soviétiques, Mais après quelques années d'utilisation, Michel Jobert est chargé de revendre cette encombrante voiture.

1435 Il semble effectivement que son rayon de braquage et sa longueur étaient tels qu'elle ne pouvait entrer dans la cours du palais présidentiel.

AV 1435

 

Comme toute les DS de série depuis le mois de septembre 1967 ,la DS présidentielle adopte des phares carénés. Outre l'indispensable cocarde tricolore montée dès l'origine, Meccano fournit un petit fanion qui peut être disposé au choix sur le côté droit ou gauche du véhicule. Deux emplacements sont prévus dans le pare-chocs à cet effet. De part son extrême finesse et du poids important qu'il doit supporter, l'essieu avant de la référence 1435 est souvent faussé.

Comme beaucoup de ses contemporaines de la fin des années soixante, la miniature de la DS présidentielle possède des détails qui vieillissent mal. Si l'impressionnante batterie de feux, dont quatre de recul, n'a pas bougé, la plaque d'immatriculation autocollante, bien conforme avec l' inscription 1 PR 75, a une fâcheuse tendance à se décoller avec le temps.


AR 1435

De son côté, le pare-chocs en plastique perd ici sa pellicule de chrome autour du feux gauche.



[ 1 ]  [ 2
Cliquez  sur un numéro

VISITEZ NOS AUTRES DOSSIERS !

WWW.AQUITAINE33.COM
 
RETOUR PAGE D'ACCUEIL
DINKY TOYS

 

 

PAGE D'ACCUEIL DINTOYS.fr.

 

 

 


Aquitaine33.com  remercie
le magazine AUTOMOBILIA pour le prêt de ses archives


voiture  collection

HISTOIRE & COLLECTIONS
5, avenue de la République, 75541 Paris
Dans tous les kiosques